Recherche dans les pages par mots-clés...?

Chargement...

samedi 28 juin 2014

Viva! Du pain et du jeu!

Temps incertains...temps normand, p'tet b'en qu'oui/p'tet b'en qu'non...avertissements  éclairs intermittents...la rue est belle et bien à tous, artistes, techniciens, spectateurs et affres climatiques. Averse bien réelle...course sous les gouttes...si peu d'abris...attente de toutes parts, puis la magie opère! Le spectacle peut avoir lieu! Les dieux du théâtre en ont décidé ainsi...nous sommes tous réjouis. C'était hier à Sotteville-lès-Rouen, premier jour du festival Vivacité#25. Le Petit Théâtre de Pain donnera sa représentation du SIPHON. Avant toute chose: Minute de silence, (sur proposition du meneur de troupe, interprète et metteur en scène Ximun Fuchs) à l'écoute de la rue..."prenons ce temps avant de décider" On pourra regretter que ce discours n'aura pas été entendu par les "vrais" décideurs...mais bon. Le siphon va donc pouvoir opérer son inexorable mouvement. Au coeur d'un dispositif ingénieux à l'environnement sonore bien conçu et magnifié par des lumières (Josep Duhau) bien vues, nous serons spectateurs durant plus de 2 heures, des soubresauts, des échappements de soupapes, des décisions radicales, des directions oniriques, des dialogues cinglants et des polyphonies envoutantes de la multitude de personnages qui compose cette fable (Aurélien Rousseau) Ultime représentation ce soir à 22h, à deux pas de la station de "métro" HDV de Sotteville.

mardi 3 juin 2014

Franchir les portes...


Vous êtes invités à venir assister à nos journées

 Portes Ouvertes, pendant 5 jours 

du 3 au 7 juin 2014, 

afin de vous présenter la 32ème saison des Déchargeurs
Une semaine pour appréhender et découvrir une part de notre saison 2014/2015. 
Une semaine que nous avons voulu comme une fenêtre de découverte, de curiosité, construite autour de rencontre avec des écrits et des pensées, des aventures et des combats, des femmes et des hommes, chacun portant la nécessité de faire entendre et de transmettre une part de ses engagements, de ses croyances et de son amour pour les mots et les êtres. 

A l'image de ces poètes et à l'instar du climat de notre société, nous voulons bousculer l'immobilisme obligé et réveiller les consciences, si besoin est, en faisant entendre les mots, rappeler les engagements de nos aînés et y puiser la force et l'énergie nécessaires. Pour provoquer ces rencontres, nous avons souhaité, ensemble - artistes et compagnies - faciliter l'accès à tous et que chacun puisse assister, sans se soucier de son « pouvoir d'achat », à l'ensemble des manifestations. 
Pour ce faire, notre théâtre et ses portes seront grandes ouvertes. 

Chaque spectateur, spectateur assidu ou non, pourra à son gré assister gratuitement à tel ou tel spectacle, lecture, rencontre et partager après chaque événement un moment avec l'ensemble des équipes. 

Pour cette nouvelle saison, pourquoi ne pas faire le voeu d'un théâtre solidaire, d'une Culture populaire, accessible et faciliter ainsi, et ensemble, un réveil des consciences. 
Lee Fou Messica & Ludovic Michel. 



DERNIERE MINUTE- MINUTE- MINUTE- MINUTE- MINUTE- MINUTE-DERNIERE MINUTE-
Félicitation à Grégori Baquet pour sa merveilleuse incarnation de Wahab dans la pièce de Mouawad:Un Obus dans le Coeur, qui s'est jouée au Déchargeurs en avril dernier. Révélation de la 27 ème année!
extrait:

vendredi 16 mai 2014

L'Apprenti...père comme fils.


Florent Houdu & Jean-Marc Talbot_photo Léa @leptitouest
Un jeune garçon de 12 ans marqué par l'absence de son père décide de se trouver un père de substitution. De sa fenêtre, il va jeter son dévolu sur Pascal, un homme sans enfant. Comment va se passer leur rencontre ? Comment va évoluer leur relation au fil d'une année entière? L’apprenti est une pièce sur le référent. C’est l’histoire de la naissance d'une amitié entre un adulte et un enfant. Comment ces personnages vont se rencontrer, s'amuser l'un de l'autre, se détester parfois pour mieux s'aimer ensuite ? L'apprenti est un texte pudique et intelligent avant tout destiné aux enfants. Il montre avec pudeur l’appel d'un jeune adolescent délaissé en direction d'un homme qui hésitera à endosser le difficile rôle de père et qui deviendra « l'apprenti père ».
Le spectateur assiste à des moments de vie dans la rencontre de ces deux héros. Il entre dans la bulle de leurs échanges, voit leur évolution, leur démarche d'apprentissage de l'un et de l'autre. Ils s'envoient leurs phrases comme pour mieux se défendre, mais toujours pour être aimé. Une manière de rappeler aux enfants et aux parents que la discussion, l'échange et la tendresse sont trois choses indispensables pour leur bien-être.
Représentations ce jour, à l'ECFM de Canteleu, 14h30 & 19h.


Autre proposition aussi remarquable et intense: JOE
C'est du cinéma mais pour certains ça ne doit pas en être...
Tye Sheridan/jeune pousse & Nicolas Cage/grand pin